LE PROJET ARTISTIQUE

 

François Delarozière et Pierre Orefice sont des acteurs du renouvellement du théâtre de rue et des scénographies urbaines en Europe. Ils explorent depuis une vingtaine d’années la machinerie et l’objet en mouvement. Leurs propres créations sont à l’origine de leur conception de la rencontre avec le public.

François Delarozière

Diplômé de l’école des Beaux-Arts de Marseille, François Delarozière explore l’univers théâtral sous toutes ses formes et notamment les plus monumentales. En tant que directeur artistique de la compagnie La Machine, il a développé de nombreux projets aussi bien dans le domaine du spectacle de rue que celui de l’aménagement urbain.

Créateur de spectacle vivant

  • Long Ma Jing Shen - L’Esprit du Cheval Dragon (2014) est sa dernière création conçue pour le 50e anniversaire des relations diplomatiques France-Chine et jouée en première à Pékin,
  • Les Animaux de la Place (2012-2013) : à la croisée des arts de la rue et de l’aménagement urbain, ce projet a accompagné la transformation de la place Napoléon à La Roche-sur-Yon,
  • L’Expédition Végétale (2011) voyage à travers le monde pour collecter des végétaux et faire part aux habitants de leurs dernières découvertes en matière de phytovoltaïsme, vue en premier à Anvers et en tournée européenne en 2013 dans le cadre de Green Capital,
  • Le dîner des petites mécaniques (2010) réinvente les arts de la table par le truchement de machines et petits mécanismes, à manier avec dextérité,
  • Les Mécaniques Savantes, met en scène un bestiaire mécanique constitué de deux araignées géantes et de machines à effets qui se confrontent à l’échelle urbaine : en 2008 à Liverpool, capitale culturelle européenne, puis à Yokohama au Japon,
  • La Symphonie Mécanique, coécrite avec Mino Malan, alliant l’univers de la musique classique et les sonorités mécaniques (2004),
  • Le Grand Répertoire des Machines de spectacle, exposition-spectacle présentée, entre 2003 et 2006, à Nantes, Calais, Toulouse, Anvers, Marseille et Paris, qui a rassemblé plus de 700 000 spectateurs.

Concepteur de machines monumentales

  • En collaboration avec Pierre Orefice : Les Machines de l’île,
  • Le Manège Carré Sénart (2008), après le Manège Magique, le Beau Manège et le Manège d’Andréa. 

Collaborations et interventions

  • Grandes machines de spectacle pour des compagnies de théâtre de rue et d’art dramatique. Notamment la compagnie Royal de Luxe,
  • Avec Patrick Bouchain, réaménagement architectural du Channel, scène nationale de Calais. 

Depuis plusieurs années, François Delarozière enseigne au département Scénographie de l’école d’architecture de Nantes. Il donne des conférences dans le monde entier, notamment au Mexique, aux États-Unis et en Europe (Sorbonne, Barlett School of London, etc.)

Pierre Orefice

Titulaire d’une maîtrise de sciences économiques et ancien élève de Sciences politiques à Paris, Pierre Orefice est directeur artistique de l’association Manaus qui crée et produit des spectacles ou événements en extérieur, dans des espaces urbains.

De 1985 à 1998, il fut le producteur et l’administrateur de Royal de Luxe, la compagnie de théâtre de rue installée à Nantes depuis 1989. Il a également dirigé le projet Cargo 92. Le Cargo Melquiades-Ville de Nantes qui avait à son bord quatre compagnies françaises - Royal de Luxe, Mano Négra, Philippe Découflé et Philippe Genty - a fait escale dans huit ports d’Amérique du Sud.

En tant que directeur artistique de Manaus, depuis sa création en 1999, il a été chargé par les villes d’Anvers puis de Nantes d’orchestrer les manifestations du passage au 3e millénaire les 31 décembre 1999 et 2000. En 2004, il a créé un véritable événement nantais à l’occasion des Floralies 2004 en implantant « le port végétal de l’île Feydeau ». Les artistes et techniciens de Manaus mettent en situation les représentations extérieures de l’État du Groland depuis 2001, notamment l’animation extérieure du festival de BD d’Angoulême 2004 où le Groland était le pays invité d’honneur.

En 2009, à l’occasion des Floralies nantaises, et faisant écho au port végétal de l’île Feydeau, il crée les « Jardins à quai » sur le bassin Ceineray, face à la préfecture. Depuis 2013, l’année Green Capital, cette implantation est permanente.

Il est le directeur des Nefs et le directeur artistique de la programmation culturelle : Printemps des Nefs, Été indien aux Nefs, Noël aux Nefs (théâtre, musique, cirque, danse,...)

 
  • Nantes Métropole - Communauté Urbaine
  • Crédit Mutuel
  • Harmonie Mutuelle
  • Ardissa